L'Oreille Clandestine
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'Oreille Clandestine

Promotion de la culture Rock Alpine
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Echo Flex : contrôle des appareils ...
Voir le deal
14.99 €

 

 Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier

Aller en bas 
AuteurMessage
GaEl
Admin
GaEl

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 38
Localisation : AlbErTviLle
Emploi : ....Surveillant élaborateur.....
Date d'inscription : 01/12/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyMar 18 Déc - 23:27

L'Assemblée Génarale annuelle de l'Oreille Clandestine aura lieu le Dimanche 27 Janvier à 18h, à l'espace associatif.

_________________
...MoI, vICe GouRou HumAnIstE, UtOpiStE...
Revenir en haut Aller en bas
http://punkojedi.skyblog.com
GaEl
Admin
GaEl

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 38
Localisation : AlbErTviLle
Emploi : ....Surveillant élaborateur.....
Date d'inscription : 01/12/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Rapport d'activités du Tremplin Musiques 2007 par Gaël   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyLun 28 Jan - 18:07

XIe Tremplin Musiques : Samedi 5 mai 2007


Préambule :

Et c’est parti pour le XIe Tremplin Musiques d’Albertville, organisé par l’Oreille Clandestine pour la Ville d’Albertville.
Mais comment évoquer le tremplin sans parler de son ancien gourou (quand ? 2003-2006), Jérôme….qui doit nous entendre de tout là haut…tout la haut vers le Nord je précise… en effet, il est à Chartres…
Pour rendre hommage à sa mémoire, je ne ferai pas de minute de silence (ce qui serait assez absurde dans un rapport), je ne ferai juste ni jeux de mots foireux, ni blagues pas drôles, ni digressions hasardeuses, ni racontage de ce que j’ai fait dans ma journée avant d’écrire ce rapport… Tout son contraire quoi… Paix à son âme…


Acte 0 : La Sélection

Pour ce XIe Tremplin, il y’eu encore une quinzaine de candidatures de jeunes (- de 25 ans) formations du bassin albertvillo-ugino-tarento-baugeo-maurienno-favergeois, preuve de la vitalité de la scène musicale locale actuelle, dont le Tremplin et l’Oreille n’en sont pas innocents…
Après une soirée sélective, qui nous permis de faire le tri, les heureux élus furent : Raiz Kain (Rock), Kloyz (Métal), Overboard (Métal), AJT (Punk) et Korpe (Pop). Ces derniers permettant de nuancer un peu la tendance lourde (niveau son) des groupes de ce Tremplin. Une tendance ressentie depuis quelques années déjà…
Malheureusement, la casse d’un poignet du batteur 2 jours après l’annonce de leur sélection les obligea à déclarer forfait… A l’annonce de leur sélection il a certainement du sauter de joie et le plafond n’étant pas assez haut et le sol pas assez bas…
Leurs remplaçants furent les juvéniles (16 ans de moyenne) Messagers de Faverges arrivés 6e lors de notre tri sélectif. Leur style Pop-Rock laissant toujours 1 peu de nuance dans ce monde de brutes. Notre tremplin étant quand même un tremplin Musiques et pas Rock … beaucoup ont tendance à l’oublier…


Acte I : Le Tremplin

Une fois de +, ces 5 très jeunes groupes (4 sur 5 étant composés exclusivement de teen-agers), nous offrirent de très impressionnantes prestations pleines de maturité et de talents, que se soit technique ou scénique.
Preuve d’un niveau toujours + élevé d’année en année, le choix dans le tri sélectif étant souvent très difficile…La qualité de notre Tremplin n’ayant, d’ailleurs, rien à envier à certains autres tremplins dits régionaux auxquels nous avons pu assister…
Une fois ces 5 groupes passés, entre-coupés par mes prestations + ou – pathétiques sur scène, le Jury, toujours composé de musiciens, de représentants de la ville, d’associations musicales amies, de nos partenaires, se réunit pour délibérer, et le public vota.

Résultats : Kloyz (Ugine/Albertville) Prix du Jury à l’unanimité
Overboard (Albertville/Tarentaise) Prix du Public (ou plutôt, Prix de ceux qui amènent le + de potes dans la salle).

Ils gagnèrent tous 2, une semaine de résidence au Brise Glace (Annecy) et un concert à la Soute de l’APEJS (Chambéry), chez nos amis-partenaires. En espérant qu’ils en profitent… ce qui ne fut pas toujours le cas …


Acte 2 : Le Concert

Et quel concert !!!!
Il nous fut même dit que c’était le concert le + énorme, le + surprenant depuis bien longtemps sur Albertville…que ça changeait des derniers concerts…

Pourquoi ?

Les Iwego Orchestra, repérés (in extrémistes) chez nos cousins haut-savoyards des Vibrations Métissages, et leur ska festif réanimèrent tous ceux que les riffs très metalleux lors du 1er acte avaient assommé. L’insouciance, le plaisir communicatif, les valses, le poisson rouge, Bidule, les déguisements + ou - de mauvais goût, de ses 10 étudiants grenoblois firent chavirer dans une folie douce toute la Pierre du Roy… et dire qu’ils n’avaient à peine une dizaine de concerts à leur actif…

Le temps de reprendre nos esprits pour annoncer les résultats du Tremplin, pour moi, dans une euphorie certaine, pas seulement due aux Iwego….

Puis Shaka Ponk accompagné de leur singe virtuel, Kong, complètement amphétaminisé , arriva… Et là,… ce fut intense, violent, jouissif, cataclysmique pour la quasi unanimité des personnes présentes ce soir là … Quelle découverte… Quelle claque surtout…
A l’image du BraveHeart, moment de grâce et de communion intense, où le groupe demande au public de se séparer en 2, de chaque coté de la salle, jusqu’au signal où les 2 parties doivent se foncer dessus, pour montrer le plaisir qu’ils ont d’être là … j’en étais…les Iwego aussi … ils s’en rappellent assez d’ailleurs…
Ces parisiens, expatriés à Berlin pour vivre à fond le mieux possible leur expérience artistique, grâce à leur fusion électro-métal ravirent aussi bien les simples metalleux que les partisans de sonorités + festives.
Voilà donc pourquoi, ce Tremplin fut énorme, la conclusion ShakaPonkienne d’une telle qualité fédéra ces 2 publics (si différents ?) rencontrés ce soir là …

De part leurs talents musicaux et humains, nous espérions bien être amenés à recroiser la route de ces Shaka là (et pas ces chocolats, ce qui n’aurait aucun sens, même si certaines ici présentes en auraient bien fait leur dessert)…


Postambule :

Merci donc à tous ces groupes : AJT, Messagers, Raiz Kain, Overboard, Kloyz, Iwego Orchestra et Shaka Ponk pour nous avoir fait entrer de bon pied dans la 2e décennie de ce Tremplin Musiques (et pas Rock !!!!).
Sans oublier, bien sûr, le public, les bénévoles, la ville d’Albertville (c’est une quand même une opération ville à la base…), nos partenaires, nos amis sans qui nous ne serions que de simples mortels …



-Gaël, fils de Vice(s)-

_________________
...MoI, vICe GouRou HumAnIstE, UtOpiStE...
Revenir en haut Aller en bas
http://punkojedi.skyblog.com
GaEl
Admin
GaEl

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 38
Localisation : AlbErTviLle
Emploi : ....Surveillant élaborateur.....
Date d'inscription : 01/12/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Rapport d'activités du Rock au Fort, par Tony   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyLun 28 Jan - 20:22

Rock au Fort 11 • the come back

Quatre ans d'absence, d'attente, de cris, de larmes…
Quatre ans d'apprentissage et de concerts pour la nouvelle équipe de l'Oreille Clandestine…
Quatre ans d'efforts, pour nous ramener au Fort (non, n'applaudissez pas, ça n'en vaut pas la peine)
Bref, quatre ans pour que le pilier (qui a dit « de bar » ???) de l'association, l'Atlas qui supporte le monde de l'Oreille Clandestine sur ses frêles épaules de cinquantenaire épanoui, revienne échanger toutes nos économies durement amassées, contre une semaine de bonheur.
Un grand merci donc, à notre vénérable président vénéré, car ce retour au fort n'aurait jamais eu lieu sans son retour et sa (trop ?) grande implication…


Voilà, comme vous l'avez compris, c'est donc moi qui ai la lourde tâche de parler de l'événement majeur de notre année associative (à croire que ça ne leur a pas suffit de me filer la parole l'année dernière…) Pourquoi moi me direz-vous ? Peut-être parce que j'ai suivi l'organisation de façon transversale (doux euphémisme pour dire que je me suis légèrement dispersé, entre la communication, l'affichage, l'intendance, la scène, les filles, l'alcool et… Hum! Bref…) Non, plus simplement, personne d'autre ne voulait s'y coller.


1/ l'Avant

Et oui, il y a un avant… On n'arrive pas comme ça à Tamié, en début de semaine, comme si on organisait un pique-nique entre amis… C'est fou ce qu'il y a comme travail préalable à faire tout au long de l'année (subventions, démarches administratives, sponsoring, partenariats, programmation, organisation des secteurs…) ! C'est la partie la plus importante de l'organisation, la plus chiante aussi… Force est de constater que c'est sur cette partie, sans doute la plus importante, que nous pêchons, faute de combattants. Hormis quelques-uns (et ques unes), qui tentent d'alléger un peu la charge de travail de notre GMO (comprenez : “Grand Manitou Organisateur”), et ben c'est dur de s'y mettre. Je ne jette la pierre à personne, étant donné qu'on pourrait à juste titre me la relancer dans la tronche, que nous sommes tous bénévoles, que nous avons tous une vie (parfois prenante) en dehors de l'Oreille Clandestine, et que c'est pas tous les jours faciles, ma pauv' dame… Mais, on en revient toujours au même, plus on sera à se partager le boulot, et moins de boulot il y aura… Ca évitera à certains de se taper trois ou quatre réunions de calage par semaine, et à notre GGG (comprenez : “Grand Gourou Gâteux”), de noyer son angoisse dans des litres de Fitou.
Cette petite parenthèse étant faite, il faut dire que malgré tout, le bilan de cette phase préparatoire n'est pas si mauvais, car tout était prêt le jour J


2/ le Pendant

Que dire ? Le “pendant”, débute par la semaine de montage, une semaine de boulot intensif ponctué par de formidables moments culinaires et conviviaux réparateurs. Une semaine de retrouvailles, où l'on voit peu à peu le Fort se transformer, pour atteindre un état de béatitude profond proche du nirvana. Une semaine qui aura vu cette année se révéler de nombreux talents cachés parmi nos bénévoles et quelques nouveautés qui devraient nous permettre de prétendre l'année prochaine à une ou deux étoiles au guide Michelin des festivals… On vous en cite quelques-uns? Aller, c'est parti, en vrac :
• Un superbe bar flambant neuf, en pin, très design, fabriqué par notre charpentier maison (oui, vous savez, le mec de notre future nouvelle trésorière), et vernis par toute l'équipe (le bar, pas le charpentier). Au passage, je signale à l'aimable assistance qu'on n'a toujours pas payé le bois et que la trésorière passera parmi vous pour récolter vos dons. Les donateurs auront leurs noms gravés sur le bar, promis, on s'y engage.
• Une famille de dragons made in Tamié, réalisée par l'équipe déco
• Un escalier amovible, menant aux loges des artistes, que le festival de Cannes nous envie
• Un snack trois étoiles, tant au niveau de la carte, que de l'ambiance, avec des bénévoles qui ont la frite (oui je sais, je baisse niveau calembour)
J'en, oublie forcément, mais tout ça pour dire que le talent n'était pas que sur scène durant ce festival… Et pourtant, côté scène, nous avons assisté à un beau défilé… Une programmation éclectique, c'est le moins qu'on puisse dire, avec le très meilleur de la scène rock alpine, des artistes, des amis pour certains, que nous avons eu le plaisir de retrouver sur cette grande scène, comme Spline et la mauvaise herbe (pas si mauvaise que ça d'ailleurs…), Peps, Nadj, Shaka Ponk, Rhésus, La rue… et d'autres, moins connus peut être, mais tout aussi importants et enthousiasmant (qui à dit l'Oreille Interne ??? Non, arrêtez, ça me gène). Je ne m'étendrai pas sur le côté scénique (et oui, ça manquait de filles sur scène cette année, faudra penser à reprogrammer Mypollux un de ces jours Jean-Pierre !), car c'est la partie visible de l'iceberg, mais ce que je retiens de ces deux jours de festival (si on met de côté ma bolognaise), c'est l'ambiance hors scène qui m'a le plus marqué ;
• Une ambiance sympathique et détendue, entre bénévoles et artistes, des moments de partages, des “afters” inoubliables (spéciale dédicace à Shaka Ponk pour notre fin de nuit du vendredi à l'intendance), et des matins difficiles mais joyeux.
• Et que dire de notre sympathique équipe d'animation, tout droit sortie du centre de formation “Charonne”, créé par le “pas regretté” Maurice Papon, qui nous a livré un spectacle de qualité, plein d'enthousiasme et de chaleur. Merci donc à vous, équipe de sécurité chérie, nos joyeux pitbull en uniformes. Vous, qui m'avez presque fait regretter d'être non violent, j'espère ne jamais vous revoir, ni au Fort, ni ailleurs. Vous avez donné raison à Pierre Desproge, qui disait : “La vie est quand même bien faite, on a mis des uniformes aux cons pour les reconnaître.” Vous l'avez peut être compris, c'est mon coup de gueule de l'après midi, contre la bêtise et l'agressivité, contre les seules personnes qui n'ont pas compris ce qu'était ce festival, un moment de partage, de Liberté et de fête.
Bon, ceci étant dit, nous n'avons pas parlé du plus important pour ces deux jours… La météo !!! Qui osera encore dire qu'il pleut tout le temps au Rock au Fort ??? Un temps superbe, (un peu frais la nuit peut être), beau et sec ! Qu'on se le dise, Tamié est LA future station balnéaire savoyarde… 1997 visiteurs en un week-end, allez les Oreilles, encore un p'tit effort et l'année prochaine on bat le salon de l'agriculture !


3/ Et après ???

Et bien après… là je tenais à dire un grand merci à tous ceux (et ils étaient nombreux), qui, malgré un mal de tronche carabiné, une nuit de 4 heures au maximum, et une semaine de boulot dans les pattes, sont resté le dimanche pour démonter, et nettoyer le plus gros du site. C'est un boulot pas facile (surtout dans cet état de décrépitude avancée…), et être nombreux et joyeux, a contribué à rendre cette journée plus sympa, tout en prolongeant un peu cette semaine, même si, évidemment, ça sentait la fin. Le lundi (et oui, nous sommes quelques irréductibles à être monté le lundi pour terminer le nettoyage et remballer les derniers cartons), bien que nous errions de façon “zombiesque” d'une salle à l'autre, ramassant au passage quelques mégots oubliés, il faut bien avouer que nous étions tout de même content d'être là, pour prolonger encore un peu l'instant… Avant d'aller se coucher !


4/ Et après après ???

Et bien après après, c'est maintenant (vous me suivez toujours là ? Parce que moi je m'y perds un peu…) ! Ce festival, malgré toute cette réussite sur le plan humain et musical, nous a laissé une belle ardoise d'environ 6200€ (notre chère trésorière future démissionnaire précisera tout ça un peu plus tard dans la réunion). Oui, 6200€, on a vu bien pire c'est sûr, mais nous nous retrouvons devant le même constat qu'avait fait Jean-Pierre l'année dernière lors de cette même Assemblée Générale (et oui, on à l'impression que je n'écoute jamais en réunion, mais je capte quand même quelques trucs de temps en temps) : Devant les coûts qui augmentent sans cesse, et les financements qui stagnent, il paraît de plus en plus difficile de se relancer dans l'aventure, en assumant les mêmes risques financiers… A moins que…


Anthony dit ''le transversal''

_________________
...MoI, vICe GouRou HumAnIstE, UtOpiStE...
Revenir en haut Aller en bas
http://punkojedi.skyblog.com
GaEl
Admin
GaEl

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 38
Localisation : AlbErTviLle
Emploi : ....Surveillant élaborateur.....
Date d'inscription : 01/12/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Rapport d'activités du FORT ever, par Babzoule   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyLun 28 Jan - 20:23

Concert de soutien, Fort Ever : Samedi 20 octobre 2007

Déjà merci à toutes les personnes présentes ici, réunies de concert pour prouver votre soutien…
Cette année, tout comme le Rock au Fort, ce concert de soutien fut le premier pour moi.
C'est après une de nos innombrable et toujours aussi constructive réunion mensuelle qu'il fut baptisé ainsi.
Peut être parce que Fort Ever sonne à l'oreille comme “Faut Rêver”, comme pour un dernier instant où l'on se voyait rêver d'un prochain Fort, à une continuité logique. Il a manqué de peu qu'il soit nommé « L'oreille Yeah ! », mais l'on aurait put penser que nous nous serions alors reposer sur nos l'or yeah. Il faut dire qu'un festival comme celui du fort laisse quelques traces, quelques marques de fatigue, voir quelques blessures, il aurait alors était normale de l'appeler ainsi.
Mais après avoir passé cette soirée, je me rends compte que cela aurait été injuste, car malgré notre essoufflement, cette soirée était représentative de l'envie générale d'aller de l'avant. Alors nous aurions peut être dut l'appeler “Fort ever au prochain !”.
Car même, si l'harassement de certain peut pousser à croire que ce retour n'était qu'un soubresaut étrange avant la mort du festival, je réponds alors qu'il ne faut pas oublier que le rock est fort, que NOUS sommes le Fort !
Et ce ne sont certainement pas les gens présent ce soir là qui me diront le contraire, enfin… Gaël peut être, car avec son 40 de fièvre et sa mine pâle comme un c... la force n'était pas avec lui, espérons seulement qu'il ne voyait pas Travolta en “pat'd'èf” partout, … bah oui… un samedi soir… la fièvre…
C'est donc dans une nouvelle configuration de la Pierre du Roy, blottis entre ses grands rideaux de velours, comme pour nous cajoler, que ce concert eu lieu. Notre beau bar en elle, euh… notre magnifique bar en L, une jolie petite, mais pas trop, scène… Sans oublier le traditionnel stand de l'oreille, toujours aussi bien mis en valeur par une déco tape à l'œil et attractive.
Mais tout ceci n'aurais pas eu un grand impact sans la présence et la prestance des merveilleux groupes qui ont répondu à l'appel. C'est ainsi que la programmation de cette soirée était ponctuée par SPLINE ET LA MAUVAISE HERBE, qui ont enivré la salle de leur son suave, ne laissant pas indifférent, que se soit devant la transe de son chanteur ou sous le poids des harmonies basse-violoncelle. Ils furent suivis de LIGA, qui par leur son électro-rock ont sut faire jaillir l'énergie de tout un chacun, et ce, malgré quelques problèmes techniques, quoique très relatifs malgré tout. Puis vint le tour des B-38'S de monté sur scène. Alors là, nous avions devant nous un véritable spectacle haut en couleurs, avec des costumes et postiches venant tout droit des années 50, on avait l'impression de voir notre sorcière bien aimée chanté avec enthousiasme, faisant déhancher les fleurs qui habillaient robes et autres cravates. Un grand moment de folie pure où nous avons redécouvert pour beaucoup, voir découvert pour certains, les plus grands tubes du mythique groupe qu'était les B-52.
Ensuite, ce fut au tour des CRIPPERS de reprendre le flambeau. Ce groupe d'amis, reformé pour l'occasion, était déjà avant tout, formé d'habitués des événements de l'Oreille clandestine. Ils ont put ainsi redonner vie à leurs morceaux choisis pour repasser un bon moment avec les copains, marquons ici la belle preuve de soutien qui nous prend la gorge…
C'est ainsi que le dernier groupe investit la scène de la Pierre du Roy, l'apothéose, le summum, le grand finish, qui comme un feu d'artifice, ont offert au public, qui c'était réunit là par dizaine de millier, un grandiose bouquet final, éclatant de talents et subliment l'histoire de la musique et du rock'n roll en général, et je ne dis pas du tout ça parce que je fais, tout à fait par hasard, parti du groupe en question, j'ai nommé L'OREILLE INTERNE !!! (et là, tout le monde doit se lever, applaudir, pleurer de bonheur, jeter petites culottes, fleurs et autres liasses de 500…) Blagues mises à part, cette petite formation de 7 bons amis, crée à l'occasion pour le festival du Fort et qui avait la lourde charge de rehausser le… non, de co-animer les inter-scènes, était là avant tout pour jouer pour le plaisir, pour notre plaisir (là je parle en tant que membre du groupe), mais aussi, je l'espère, pour celui de tous. Enfin pour tous ceux qui étaient encore présent. Encore merci à eux, à vous.
Ainsi, cette soirée passée avant tout entre amis, rythmée par la musique, la bonne bouffe, l'envie d'aller plus loin, l'envie d'aller ensemble, l'amitié, l'amour oserais-je dire (uniquement cérébrale, pas de physique entre nous), se termina par une réelle sensation que nous n'en étions pas à une fin, mais belle et bien au commencement d'un renouveau, du moins, si ce sacré budget (budget sacré ?…), nous l'autorise. Donc si ceux qui le font, nous donnent les armes pour, nous nous battrons encore, et redoublerons d'énergie pour qu'encore, la scène rock'alpine aie de grands et beaux jours devant elle.
Merci à vous, merci à tous les bénévoles, merci au public et aussi et surtout, surtout, merci à notre grand Manitou, merci à Jean-Pierre.


François

_________________
...MoI, vICe GouRou HumAnIstE, UtOpiStE...
Revenir en haut Aller en bas
http://punkojedi.skyblog.com
GaEl
Admin
GaEl

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 38
Localisation : AlbErTviLle
Emploi : ....Surveillant élaborateur.....
Date d'inscription : 01/12/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Rapport moral, par Jean Pierre   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyLun 28 Jan - 20:25

RAPPORT MORAL 2007

Avant on voudrait être après
Après on voudrait pendant…
(…)



Une année très particulière
A ceux qui étaient présent, ici même, l'an dernier, il n'aura pas échappé qu'alors je ne n'étais pas très optimiste sur les chances de voir un jour renaître le festival. A moins que…
A moins que… A moins que nous trouvions en nous et autour de nous suffisamment d'envie, d'énergie et de financement. Bien sûr, l'envie était là et nombreux étaient, parmis nous, ceux qui attendaient avec impatience de découvrir les coulisses d'un festival devenu mythique et pour ceux qui l'avaient déjà vécu, de renouer avec cette ambiance unique que seul le festival dégage. Quant à l'énergie, je dois bien avouer que chez moi elle ne débordait pas de partout et je ne crois pas beaucoup me tromper en affirmant que c'était le cas de la plupart d'entre nous. Personnellement, je ne voulais pas me retrouver dans la même situation qu'auparavant à préparer seul ou pratiquement l'organisation de la manifestation avec tout ce que cela comporte de stress, de tension et de fatigue (raté !) Heureusement pour la suite, il y avait quand même 2/3 excités qui le voulaient, ce festival…
Mais si à ce moment là, je n'y croyais guère c'était surtout parce que je savais déjà que financièrement cela serait beaucoup plus difficile quand 2003, nous avions déjà été oubliés. Mais n'y a-t-il jamais eu une vraie reconnaissance dans notre département pour le combat et le travail mené pendant plus de dix ans? Alors quatre ans après... et puis, j'avoue que je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de me relancer dans des problèmes d'argent, problèmes qui furent en grande partie à l'origine de l'arrêt du festival.
Malgré tout, après avoir beaucoup tergiversé, beaucoup hésité, beaucoup perdu de temps aussi, il m'a bien fallu me rendre à l'évidence, on attendait de moi, de nous, que nous nous mettions au travail pour faire renaître le Rock au Fort, l'un des trop rare festival de musiques actuelles digne de ce nom, de notre département, aux antipodes de la consommation des grosses machines culturelles sans âme, dévoreuses de manne publique. Tout le monde ne nous avait pas oubliés, le public (même s'il n'a pas été aussi présent que nous l'avions espéré, enfin, bon, c'est un redémarrage, c'est quand même pas si mal, non?) et les artistes de notre région attendaient avec impatience que nous nous décidions.
Alors il a bien fallu se lancer dans le malstrom avec, heureusement, la présence à nos cotés de nos partenaires historiques qui eux non plus ne nous avaient pas oubliés (ville, associatifs et privés) et ce fut, comme je l'avais pressenti, une organisation éprouvante qu'il fallut mettre sur pied en deux fois moins de temps que nécessaire… La suite, vous la connaissez, si vous avez eu le courage de quitter vos pantoufles, d'éteindre votre télé et de nous rejoindre sur les hauteurs d'Albertville pour finir avec nous l'été en beauté. Pour ceux qui n'étaient pas là, je ne voudrais pas voler la vedette à notre ami Tony le transversal qui vous narrera par le menu (et oui, il n'y a pas que Jéjé pour faire des jeux de mots à la con) son festival avec beaucoup plus de talent que je ne saurais le faire, d'autant plus que ma vision du festival serait incomplète, ayant perdu des bouts là-haut…
Et une fois encore, malgré deux très belles nuits de découvertes, de musiques et d'amitié, le festival a fini déficitaire, un déficit tout relatif à la vue de certains déficits du passé, mais un déficit quand même.
A la veille de notre quinzième anniversaire et en ce début d'année je me permettrais d'émettre quelques souhaits.
Que nous réussissions à pérenniser le festival Rock au Fort en obtenant, entre autres, la reconnaissance de notre combat pour la découverte et la promotion des artistes de la scène alpine et que les musiques actuelles aient, en Savoie, les mêmes attentions de la part nos édiles que n'importe quels autres courants culturels.
Je ne terminerais pas sans émettre un souhait personnel : que je puisse enfin vivre le festival comme je devrais le vivre depuis des années, en ne faisant là haut que de la relation publique. Encore faut-il que pour cela, la relève soit assurée…


Clin d'oreille et bise à l'œil

Jean Pierre

_________________
...MoI, vICe GouRou HumAnIstE, UtOpiStE...
Revenir en haut Aller en bas
http://punkojedi.skyblog.com
GaEl
Admin
GaEl

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 38
Localisation : AlbErTviLle
Emploi : ....Surveillant élaborateur.....
Date d'inscription : 01/12/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Bureau de l'Oreille Clandestine 2008   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyMer 20 Fév - 14:06

Voici le bureau voté, le 27 janvier 2008, à l'unanimité (pourtant nous sommes pour la démocratie)


Président : Jean-Pierre HERMES
Vice-président : Gaël HERMES
Secrétaire : Nadège JIGUET
Trésoriére :Belinda JOUBEL


Il y'a donc changement de secrétaire et de trésoriére. Nous remercions donc Nathalie PEZZA et Gwen GALLIZIA pour le travail accompli durant leurs fonctions. Elles restent toute fois membres actives de L'Oreille, donc ne nous quittent pas .

_________________
...MoI, vICe GouRou HumAnIstE, UtOpiStE...
Revenir en haut Aller en bas
http://punkojedi.skyblog.com
Kekette

Kekette

Masculin
Nombre de messages : 760
Age : 44
Localisation : perdu quelque part entre le Nord et le Sud, et complètement à l'Ouest de surcroi!!!!
Emploi : pfffffffffffiou
Loisirs : pioupioucracrac
Date d'inscription : 17/10/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Re: Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyJeu 20 Mar - 17:43

hihihihi! petit malin de blond vas! et une fessée une!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thirdeyemachine.com
Kekette

Kekette

Masculin
Nombre de messages : 760
Age : 44
Localisation : perdu quelque part entre le Nord et le Sud, et complètement à l'Ouest de surcroi!!!!
Emploi : pfffffffffffiou
Loisirs : pioupioucracrac
Date d'inscription : 17/10/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Re: Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyJeu 20 Mar - 17:45

mais je ne fais jamais de jeux de mots à la con moi! non mais... ils sont toujours écrits dans la finesse la joie et la bonne humeur...
je vais venir à albertville tiens pour la peine... lol... si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thirdeyemachine.com
Kekette

Kekette

Masculin
Nombre de messages : 760
Age : 44
Localisation : perdu quelque part entre le Nord et le Sud, et complètement à l'Ouest de surcroi!!!!
Emploi : pfffffffffffiou
Loisirs : pioupioucracrac
Date d'inscription : 17/10/2005

Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Re: Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier EmptyJeu 20 Mar - 17:49

ah Nadège!!! cool! et belinda! de nouvelles têtes! enfin presque nouvelles! mais putain quelqu'un peut me dire ce que je suis allé foutre par là haut, là où il n'y a presque pas de concerts ni de festivals de l'ampleur de ce putain de ROCK AU FORT???????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thirdeyemachine.com
Contenu sponsorisé




Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty
MessageSujet: Re: Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier   Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Assemblée Générale 2008, dimanche 27 Janvier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Oreille Clandestine :: Les évènements de l'Oreille au passé :: Les évènements de l'Oreille au passé :: Autres-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser